Russie, protestations contre la mobilisation : « Moscou enrôle ceux qui manifestent »

Photo of author
Written By Laurent

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Russie, protestations contre la mobilisation

Enrôler ceux qui participent aux manifestations contre la guerre en Ukraine « n’est pas contraire à la loi ». C’est ce qu’a déclaré le Kremlin, après les accusations des dernières heures. Selon certains sites, dont l’édition russe de la BBC, les manifestants interpellés se seraient en fait remis l’ordre de conscription directement à l’intérieur du commissariat.

Après l’annonce de la mobilisation « partielle » faite hier par Vladimir Poutine, près de 1.400 manifestants ont été arrêtés lors de manifestations anti-guerre dans 38 villes différentes. Le procureur de Moscou a averti que ceux qui organisent ou participent à des manifestations risquent jusqu’à 15 ans de prison.

Le poing dur des autorités n’aurait même pas empêché des actions violentes. Selon le site Internet du Moscow Times, un bureau de recrutement à Nizhni Novgorod aurait été touché par des cocktails Molotov la nuit dernière, ce qui a déclenché un petit incendie. Un autre bureau de recrutement a pris feu à Saint-Pétersbourg, tandis qu’un incendie plus important s’est déclaré dans un bureau administratif à Togliatti.

Selon le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, l’objectif des autorités est de recruter 300 000 nouveaux soldats, se limitant pour l’instant aux réservistes. Cela représente environ 1 % des 25 millions de réservistes au total.

Laisser un commentaire